L’art de la gestion de projet

Bien plus que respecter un budget

Lorsque l’on dit « gestion de projet », nous pensons automatiquement « échéancier » et « budget ». Et c’est entièrement vrai : en tant que gestionnaire de projet chez Beaudoin Canada, j’ai pour tâche de livrer des produits d’une qualité irréprochable dans les délais prescrits tout en respectant le budget établi. Cela peut sembler relativement simple, mais la gestion de projet efficace requiert aussi une solide approche communicationnelle, un bon sens de l’organisation et une bonne capacité d’analyse.

Une communication en personne

Sans communication inclusive et transparente, il ne peut y avoir de gestion de projet efficace. Pour que nous puissions tous maintenir le cap et réussir – le surintendant, l’architecte, les ingénieurs, le gestionnaire de projet, etc., –  nous devons nous rencontrer en personne régulièrement, car notre travail est souvent tributaire de nos progrès respectifs. Nous devons être au courant de la charge de travail et des contraintes de chacun.

Une planification sans faille

En matière de construction, une planification détaillée est essentielle, ce qui signifie prévoir une marge de risque et se préparer à toutes les éventualités. Dans cette industrie comme dans tous les aspects de la vie, rien ne va jamais exactement comme prévu. Anticiper tous les obstacles possibles et apprendre de mes expériences de projets passés sont entre autres des méthodes de travail qui m’aident à resserrer ma planification.

Un doute salvateur

Il existe souvent une meilleure solution. Il suffit de regarder de plus près. Étant ingénieur de formation, j’ai un esprit curieux. Lorsqu’on me présente un projet à mettre en œuvre, j’en examine chaque composante. Si j’ai la moindre impression qu’il existe une façon plus efficace et plus économique d’obtenir une qualité équivalente, je me dois d’investiguer, et ce, pour mon client, pour mes pairs et pour ma profession.

Par Pascal Soucy